memoire traumatique et victimologie

Accueil et actualités

Suivez-nous aussi sur

Facebook

Twitter

Blogger

Youtube

Dailymotion

Accéder au

Questionnaire d'évaluation de la prise en charge médicale des violences sexuelles en ligne

Visitez aussi nos blogs

Stop au déni
Stop aux violences familiales, conjugales et sexuelles
Le livre noir des violences sexuelles
Blog Mediapart

les vidéos et les interventions de l'association
et aussi les pdf des brochures éditées ou rééditées en 2013 par l'association information sur les violences, brochure pour les mineurs, brochure pour les jeunes adultes
bibliographie désormais disponible sur le site
télécharger l' Annuaire 2012 des associations locales et nationales de lutte contre les violences faites aux femmes

A LA UNE

Pétition STOP aux violences sexuelles dans les transports en commun, à signer et partager : dans le cadre de notre campagne STOP AU DENI nous demandons aux responsables des transports en commun, aux élu-e-s et aux Pouvoirs Publics la mise en place d’un plan de lutte spécifique contre les violences sexuelles commises dans les transports en commun, en 7 mesures. Poour voir lire le texte de la pétition sous forme de lettre ouverte et la signer, cliquez ICI

A lire, la version complète de l'article de Muriel Salmona sur la pédocriminalité
Depuis le 15 avril 2014, jour de la projection sur France 5 du documentaire l'école en bateau : une enfance sabordée, vous pouvez entrer en contact avec le réalisateur Laurent Esnault en écrivant un mail à memoiretraumatique@gmail.com. Ce mail lui sera transmis aussitôt. Un lien vers l'article écrit aujourd'hui par Muriel Salmona dans le Le Plus du NouvelObs :

La formation en psychotraumatologie par Muriel Salmona et Sokhna Fall, destinée aux soignants, commence le lundi 24 mars au centre Monceau-Familia, 46 rue d'Amsterdam, 75009 Paris (pas d'inscription en ligne, renseignements : 01 53 20 11 50 ou eric.chagnard@gmail.com ou drmsalmona@gmail.com). Si un certain nombre d'autres personnes désirent rejoindre cette formation, une autre première journée de formation sera organisée en avril 2014 pour que tous soient prêts pour la seconde journée.

Les vidéos du colloque Violences et soins du 5 novembre 2013. Un grand merci à Lorenzzo pour son reportage sur le colloque, première vidéo de la page.



Dans le cadre de la campagne « Stop au déni », l'association Mémoire traumatique et victimologie lance un appel à dons qui puissent lui permettre de soutenir les auteurs bénévoles du clip Et pourtant c'était un viol et de continuer à faire imprimer et envoyer les plaquettes d'information sur les violences. Il suffit de cliquer sur le bouton "Faire un don" et vous serez automatiquement redirigé vers Paypal pour réaliser votre don par carte. Paypal est une des solutions de paiement par Internet les plus sures au monde – vous pouvez avoir confiance. Inutile d’avoir un compte Paypal, cela permet de donner de façon sécurisée avec une simple carte bancaire. Les petits dons, quelques euros, sont bienvenus.



SI VOUS AVEZ ÉTÉ VICTIME DE VIOLENCES VOUS POUVEZ RÉPONDRE À NOTRE QUESTIONNAIRE ANONYME SUR LA PRISE EN CHARGE MEDICALE DES VICTIMES DE VIOLENCES SEXUELLES.

Dans le cadre de la campagne Stop au déni nous militons auprès des pouvoirs publics pour la reconnaissance de la réalité des violences subies par les victimes et de l’impact sur leur santé, et pour l’amélioration de leur prise en charge médicale et pour la formation des professionnel-le-s de la santé à cette problématique. Par ce questionnaire anonyme nous voulons évaluer quel a été votre parcours de prise en charge et de soins en tant que victime de violences sexuelles. Nous ferons remonter au gouvernement, aux élus et aux décisionnaires la réalité des dysfonctionnements de la prise en charge des victimes pour qu’une réelle politique d’accès à des soins de qualité soit mise en place et pour les victimes de violences sexuelles ne soient plus condamnées au silence et abandonnées. Nous voulons une vraie politique de solidarité et de justice envers les victimes de violences sexuelles.
Pour le questionnaire en ligne (totalement anonyme, nous n'aurons accès à aucune de vos données personnelles), suivre ce lien.
Pour les personnes ne désirant pas répondre en ligne, il est téléchargeable au format pdf ici. La version en ligne est à préférer au maximum.

Clip réalisé par Thibaut Oskian pour la campagne : Et pourtant c'était un viol


Et pourtant c'était un viol


Stopaudeni
« Stop au déni » est une campagne de communication digitale que s’apprête à lancer l’association Mémoire Traumatique et Victimologie le week-end du 8-9 mars 2014, à l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes.
Cette campagne a pour objectif de dénoncer une "culture du viol" construite sur des stéréotypes sexistes dans un contexte d'inégalité de pouvoir entre les hommes et les femmes, et de sensibiliser le grand public au déni, à la culpabilisation et à la maltraitance auxquels se heurtent les victimes de viol, souvent laissées pour compte et abandonnées.
Le 8 et 9 mars 2014, un clip vidéo,
Et pourtant c’était un viol, sera diffusé sur le site stopaudeni.com qui est d'ores et déjà en ligne. Il sera demandé aux internautes de partager la vidéo autour d’eux, de mettre l’affiche en image de profil / couverture sur Facebook, et d’aller sur le site internet. Tout au long du week-end du 8 et 9 mars, n'hésitez pas à témoigner et dénoncer via le hashtag ‪#‎stopaudeni‬ sur Twitter. Et d'autres actions seront proposées (pétitions, lettre ouverte). Vous pouvez dès maintenant télécharger le dossier de presse
Soyons solidaires ! N'abandonnons pas les victimes de violences.


Photo : Kasia Kozinski

Les articles publiés par Muriel Salmona dans Le Plus du Nouvel Observateur :
- Tuerie d'Isla Vista en Californie : c'est un crime sexiste, un féminicide, il faut le dire
- Séquestrée et violée pendant 10 ans, elle s'évade : comment vivre avec un tel traumatisme
- Agression dans le métro de Lille: ce qui a poussé les passagers... à ne rien faire. Cette absence de réaction est courante, il faut que ça change !
- Docu sur "L'École en bateau": cette atroce affaire de pédophilie doit nous faire réfléchir. Ces actes font basculer l’enfant dans un monde où tous les repères explosent.
- Agressée sexuellement, elle se fait insulter sur son blog : typique de la culture du viol. Pour la blogueuse Jack Parker, c'est la double peine.
- Colette, torturée pendant 30 ans par son mari : arrêtons de culpabiliser les victimes
- Un kit d'urgence en cas de viol, un premier pas important envers les victimes, mais…
- Violée à 5 ans, elle s'en souvient à 37 : avec la terreur, le cerveau peut disjoncter. Les amnésies traumatiques après avoir subi des violences sexuelles ne sont pas rares.
- Prostitution : pénaliser les clients, c'est bien. Lutter contre la précarité, c'est mieux. Il faut lutter en amont pour éviter que les personnes vulnérables n'entrent en prostitution.
- Petite fille noyée à Berck : la maltraitance des enfants reste trop souvent sous-estimée
- Violences faites aux femmes : 10 points pour améliorer les soins apportés aux victimes
- Viol conjugal : le couple et la famille restent encore une zone de non-droit. Banalisation, minimisation et loi du silence font que très peu de victimes portent plainte.
- Tumblr "Je connais un violeur" : partager son vécu de victime de viol est thérapeutique
- Une victime de viol qui ne se débat pas, ça ne veut pas dire qu'elle consent.
L'état de sidération recherché par l’agresseur est à l’origine d'un ensemble de troubles psychotraumatiques.
- Viol : en France comme à Dubaï, la victime est encore considérée comme la coupable Les victimes subissent une double peine. Intolérable en 2013.
- Violences contre les femmes : les soins aux victimes, éternels oubliés des politiques. La cause des symptômes n’est pas prise en compte et les patientes parfois maltraitées.
- Le cerveau des victimes de violences sexuelles serait modifié : ce n’est pas irréversible. Le manque de sensations, par auto-défense, peut expliquer l’amincissement cortical.
- 148 femmes tuées par leur conjoint en 2012 : les auteurs de violences restent impunis. Pour protéger les victimes, il faut les identifier et reconnaître les violences qu’elles subissent.
- La prostitution, un "fantasme féminin" pour Ozon : les chiffres prouvent le contraire. Le réalisateur n’est qu’un des nombreux vecteurs de stéréotypes affligeants sur la sexualité des femmes.
- Séquestrées de Cleveland: pas un fait divers, mais une illustration de la haine des femmes. Depuis plus de 20 ans, je reçois dans mon cabinet des femmes qui ont subi des actes de cruauté et de barbarie inconcevables.

A télécharger les 20 incontournables de la prise en charge des victimes et les Propositions en 10 points pour améliorer la prise en charge des victimes de violences

A lire, la Lettre n°1 de l'observatoire national des violences faites aux femmes qui donne les principales statistiques sur les violences sexuelles.

Le livre noir des violences sexuelles

Feuilleter le livre ici

Disponible chez FNAC, DUNOD, DECITRE, Amazon, Unithèque, La Procure et aussi chez Filigranes à Bruxelles

Voir le blog consacré au livre

Livre noir Les violences sexuelles, très nombreuses en France, restent peu prises en considération par les acteurs médico-sociaux et politiques. Or, les conséquences psychotraumatiques de ces violences sont énormes en termes de santé publique. Cet ouvrage entend dénoncer une véritable loi du silence, qui empêche les victimes d'être réellement secourues et efficacement traitées. Un livre document qui éclaire, explique et interpelle ! « Dès mes premiers contacts avec l'univers hospitalier, je fus révoltée par l'indifférence et l'insensibilité avec lesquelles beaucoup de médecins traitaient les patients victimes de violences ... Avec cet ouvrage, à la demande et au nom de tous mes patients qui ont participé activement à son élaboration, je vous propose de partager le fruit de toutes ces expériences et de cette recherche, en espérant contribuer à améliorer la prise en charge des victimes de violences, à mieux comprendre les mécanismes psychotraumatiques et leurs conséquences catastrophiques sur la santé et la qualité de vie des victimes, et à prévenir de nouvelles violences ». Muriel Salmona

Prix : 19.90€

Editions DUNOD








Contact presse

Elisabeth Erhardy, Attachée de presse : 01 40 46 35 12 — presse@dunod.com

Rebecca Lehr, Assistante presse : 01 40 46 49 78 — rlehr@dunod.com


Vous pouvez télécharger le pdf du bilan 2013 de l'association

lire l'article des Dr Patrice Louville et Muriel Salmona Traumatismes psychiques : conséquences cliniques et approche neurobiologique et l'article de Muriel Salmona le viol, crime absolu parus dans le dossier sur Le traumatisme du viol de la revue Santé mentale, n°176 de mars 2013, on peut se procurer le dossier complet ici

Disponible, l'article La dissociation traumatique et les troubles de la personnalité, paru dans Les troubles de la personnalité en criminologie et en victimologie édité chez Dunod en juin 2013 sous la direction de R. Coutanceau et J. Smith.

A relire, l'article de Sokhna Fall, vice présidente de l'association, Mauvais conjoint, bon parent ?

Tribune du collectif Abolition2012 (55 associations dont la notre) signée par plus de 50 élu-es et responsables politiques de tous bords, publiée le 20 septembre 2013 sur le site du Monde. Vous la trouverez ici

Entretien avec Muriel Salmona paru dans l'Humanité le 6 septembre 2013

Colloque le deuxième colloque de l'association Mémoire Traumatique et Victimologie VIOLENCES ET SOINS : SOINS DES VICTIMES/VICTIMES DES SOINS
a eu lieu le 5 novembre 2013 à l’Agoreine, 92340 Bourg la Reine, et a réuni 400 personnes. Organisé dans le cadre de la campagne et du Manifeste Violences et Soins de l’association, il a permis :
- de faire un état des lieux sur la réalité des violences et de leurs conséquences sur la santé, et sur l’abandon où sont laissées la grande majorité des victimes, particulièrement les femmes victimes de violences sexuelles et de violences domestiques, les enfants, les personnes handicapées, les personnes âgées, et toutes les personnes en situation de vulnérabilité et de discrimination…
- de dénoncer le manque d’offre de soins spécialisés par des professionnels formés, ce qui représente un scandale de santé publique et une atteinte aux droits des victimes,
- de donner la parole aux victimes pour témoigner de leurs difficultés et des violences qu’elles ont subies tout au long de leur parcours de soin,
- de proposer des pistes pour améliorer la qualité des soins et la formation des professionnels de la santé, pour "faire en sorte qu’une victime de violences puisse s’inscrire, rapidement et sans frais, dans un protocole de soins établi selon les règles de l’art." (comme Mme Najat Vallaud Belkacem, ministre des Droits des femmes vient de l'annoncer le 3 septembre 2013 lors du colloque violences faites aux femmes : soins aux victimes, prise en charge des auteurs), - de mieux informer le grand public sur les mécanismes et les conséquences psychotraumatiques des violences,
- et enfin de faire des propositions afin d’élaborer une véritable éthique des soins à apporter aux victimes.

Présidé par le professeur Louis Crocq, médecin général des armées, créateur des cellules d’urgence médoco-psychologiques qui a fait en ouverture l’historique de la prise en charge des victimes, et animé par Sandrine Goldschmidt, il s'est attaché à favoriser une prise de conscience plus large parmi les politiques, les professionnels et tous les citoyens, pour une meilleure implication de chacun dans ce véritable problème de santé publique que sont les conséquences des violences.
Le spectacle «Pour le dire» de Camille Guillon Courtin par la compagnie Théâtre en action y a eu un vif succès.

Tout au long du colloque ont été diffusés des témoignages et des poèmes de victimes (sur leur parcours de soins et/ou les violences subies lors de soins), et ont été exposées des photographies de la campagne Pas de Justice Pas de Paix d’Hélène Epaud, des dessins de Laure Salmona sur l’hystérie (premier prix de dessin David-Weill), des panneaux sur les trois BD «En chemin elle rencontre…» co-éditées par Amnesty International et Des ronds dans l’O ; des documents, des plaquettes, des affiches étaient à disposition, ainsi qu’une librairie.
Pour en savoir plus, le programme est ici

télécharger le dossier de Presse du Rapport Olivier, des députées Catherine Coutelle et Maud Olivier : Vers une proposition de loi visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel

télécharger l'article de Muriel Salmona sur les violences faites aux enfants - un silence assourdissant et un scandale sanitaire, social et humain, de juillet 2013


Najat VALLAUD-BELKACEM, ministre des droits des femmes, porte-parole du Gouvernement, présente ce matin en Conseil des ministres le projet de loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Pour information, vous trouverez ici le dossier de presse de ce projet de loi

Arrivée de la nouvelle brochure d'information 2013 sur les violences et leurs conséquences à l'attention des jeunes à télécharger ici. Nous procédons aux très nombreux envois réclamés dans les jours qui viennent, un peu de patience.


Nouvel article à télécharger Victime vous avez dit victime texte de l'intervention de Muriel Salmona pour l'association Tremplin 94 à Créteil le 25 mars 2013


A consulter, le Bilan des activités de l'association en 2012


Pour en savoir plus consultez les articles Mémoire traumatique et conduites dissociantes paru chez Dunod en 2012 et aussi Lutter contre les violences passe avant tout par la protections des victimes

signer le manifeste Violences et soins : pour que les victimes de violences soient enfin protégées, pour qu'elles reçoivent des soins appropriés et pour que leurs droits soient respectés.

Et voici l'affiche d'information éditée en octobre 2012 par l'association

cliquez dessus pour l'agrandir
Affiche d'information sur les violences










Communiqué - Verdict du procès pour viols en réunion à Fontenay-Sous-Bois par la cour d'assises de Créteil du 11 octobre 2012

Et la nausée continue… Le verdict du procès des viols en réunion commis sur deux adolescentes à la cour d'assise de Créteil est tombé après trois semaines de débat à huis clos : 10 acquittés , 4 condamnés à des peines, 2 à cinq ans dont quatre avec sursis, 1 à cinq ans dont quatre et demi avec sursis et le dernier à trois ans avec sursis. La cour d'assises a reconnu des viols sur une seule des deux plaignantes.  Nous sommes sous le choc, effondré-e-s, pour les victimes, scandalisé-e-s par cette décision de justice inique !
Quel message nous est envoyé ? Que des viols en réunion à répétition sur des mineures dans des conditions sordides et dégradantes en étant menacées, injuriées, humiliées, battues, brûlée avec des cigarettes ce n'est pas si grave ? Alors qu'il s'agit de crimes aggravés passibles de 20 ans de réclusion criminelle…
…lire la suite

mise en ligne de l'édition 2012 pour les mineurs de la plaquette d'information médicale sur les violences

télécharger et lire le Communique de l'Association Memoire Traumatique et Victimologie en soutien aux déclarations de Mme Najat Vallaud-Belkacem sur l'abolition de la prostitution, le 25 juin 2012

télécharger et lire l'article de Muriel Salmona, Mémoire traumatique et conduites dissociantes paru dans l'ouvrage collectif Trauma et résilience, victimes et auteurs publié en 2012 chez Dunod

lire le très bon article de synthèse de Sokhna Fall, Causalité circulaire et coresponsabilité - pour une autre approche des violences

A voir les vidéos des interviews de Muriel Salmona pour Pratis, la TV des medecins

A télécharger, le rapport de la délégation aux victimes nationale sur les morts violentes au sein du couple

A télécharger, le livret Signaux d'alerte et phrases assassines, les violences sexuelles sur les mineurs élaboré par l'association Le monde à travers un regard présidée par Sandrine Apers, avec la participation et une préface de Muriel Salmona, et les illustrations de cAro (Caroline Dewaele, www.caro-igano.com, www.pourtantpasblonde.blogspot.com) qui a réalisé toute la maquette de ce livret. Sandrine Apers et Muriel Salmona sont également co-fondatrices du CRIFIP. La première édition imprimée du livret, éditée en partenariat avec nous, est disponible auprès de l'association Le monde à travers un regard.

PRÉSENTATION DU SITE

Ce site présente de nombreuses données scientifiques et pratiques utiles aux victimes de violences, et aux professionnels et associations les prenant en charge.
L’association Mémoire Traumatique et Victimologie a pour but de promouvoir une formation et une information de tous les professionnels et de toutes les associations prenant en charge les victimes de violence et également une information du public, et aussi d’améliorer et promouvoir la prise en charge des victimes de violence, de lutter contre les violences, de les prévenir et de participer aux recherches sur les mécanismes et les conséquences psychotraumatiques des violences.
Les données présentées sont parfois répétées d'une page à l'autre, car il nous a semblé plus pratique de pouvoir lire le développement d'un chapitre sur une page sans trop avoir à se référer à d'autres pages.

L'association reconnaît l'importance de la lutte contre TOUTES les violences et TOUTES les discriminations ainsi que l'importance de la prévention et de la prise en charge des conséquences des violences, conformément aux buts que se fixe l'association. Elle œuvre pour qu'une protection et une prise en charge spécialisée des victimes se fasse le plus tôt possible pour éviter de graves conséquences psychotraumatiques et la reproduction sans fin de violences.
Les violences les plus fréquentes sont commises par des proches, elles se produisent essentiellement au sein de l'univers domestique sur les femmes et les enfants, sur les personnes en situation de vulnérabilité : les personnes handicapées, malades, âgées, sans chez-soi, sans-papiers, en situation de grande pauvreté. Les violences ne sont pas une fatalité, elles se développent surtout dans un contexte de violences déjà subies auparavant (que ce soit chez les auteurs ou chez les victimes) et sur un terrain d'inégalités et de discriminations qui les rendent possibles.

Les violences représentent un atteinte grave aux droits fondamentaux des personnes, elles sont une atteinte grave à leur intégrité physique et psychique et elles sont très fréquemment à l'origine de troubles psychotraumatiques qui peuvent durer des années voire toute une vie s'ils ne sont pas traités. Ces troubles psychotraumatiques méconnus, presque jamais identifiés ni pris en charge entraînent des répercussions très lourdes sur la santé et la qualité de vie, avec un impact négatif très important sur la vie affective, sociale, scolaire et professionnelle. Ils sont un facteur d'exclusion, de vulnérabilité, d'isolement et de très grande souffrance mentale.

Les découvertes récentes en clinique et en neurobiologie permettent de connaître les mécanismes psychotraumatiques à l'œuvre en cas de violence et ainsi de mieux comprendre les victimes, leurs souffrances, leurs symptômes et leurs comportements, de mieux les accueillir et conduire un entretien, de mieux évaluer les conséquences des violences et de mieux les accompagner, les aider, les orienter et les soigner. Connaître ces mécanismes psychotraumatiques permet aussi de mieux comprendre les mécanismes de la violence, les stratégies des agresseurs, de mieux évaluer la dangerosité de certaines situations, et de mieux prévenir les violences.



godaddy hit counter

tumblr stats

ACTUALITÉS

Evénements

noresult

Bulletin d'information

noresult

La paroles aux adhérents

noresult

Dans les médias

Emission télévisée France 5 - Magazine de la santé

le 22 septembre 2010

Le mardi 21 septembre 2010, intervention de quelques minutes du Dr Muriel Salmona au début du Magazine de la santé de France 5, pour parler des recommandation de l'OMS sur la prévention des violences conjugales et sexuelles faites aux femmes, lien direct.
Ces recommandations ont été présentées ce même jour à la la 10ème Conférence mondiale sur la prévention des violences et la promotion de la sécurité, à Londres. Le texte des recommandations de l'OMS (en anglais) est téléchargeable dans Documents à télécharger